Accueil > Réflexions au jour le jour > Le compteur Schmoll s’invite au meeting de Chateauroux

Le compteur Schmoll s’invite au meeting de Chateauroux

lundi 3 avril 2017

Dimanche 2 avril 2017, Jean-Luc Mélenchon était en réunion publique à Châteauroux. Il a parlé de ses propositions sur la santé et des moyens d’empêcher les déserts médicaux. À 1h10mn, il rebaptise le capteur de données Linky, compteur Schmoll...

à 1h10mn
...Mais regardez ces inventions tordues, d’esprits dérangés, qui n’ayant rien vu du tout ne voient que la partie et la gèrent à propos de malades comme il se ferait avec une collection de pots de confiture ou de sacs à clous ou que sais-je encore ?
Ils ont inventé pour surveiller tout le monde car comme vous le savez le libéralisme, c’est la liberté tandis que nous, c’est l’oppression.
Le libéralisme, c’est la liberté de remplir du matin au soir des papiers pour vérifier que vous avez bien fait ce qui était prévu.
Il y a des tas de gens qui passent un temps considérable à remplir des papiers et à marquer des croix dans des colonnes dans toutes sortes de formulaire et qui aimeraient mieux faire leur métier que de faire ça.
La bureaucratie libérale, le contrôle permanent, la surveillance jusqu’au détail et à la maison où vous revenez ballot que vous êtes avec votre ordinateur sous le bras et que l’autre, il sait tout, et où vous êtes et dans quelle pièce parce qu’en plus, il vous a mis un truc le compteur Schmoll...
Ah ! Ah ! Il a mis en route la machine à laver... Ah ben dis donc, elle est pas neuve... Et ainsi de suite... Et ainsi de suite... Ce contrôle permanent, c’est eux qui l’ont inventé qui passent leur temps à nous reprocher à nous d’être les ennemis d’une liberté dont on se demande à la fin à quoi, elle va être réduite...
Pourquoi je vous parle de tout ça ? Pour leurs inventions.