Navigation rapide

Accueil > Législatives 2017 > Les porte-parole de la France Insoumise > Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon

jeudi 11 mai 2017

LÉGISLATIVES : « NOUS SOMMES EN CAMPAGNE POUR GAGNER » - Mélenchon

Pourquoi Mélenchon a gagné... sur Youtube

...Mélenchon témoigne d’une attention à ce que les youtubeurs politiques et culturels cherchent à faire : conscientiser, réfléchir, apprendre et partager du savoir de manière agréable et sans prendre les gens de haut.

En fait, il a vraiment une manière de parler et de s’exprimer qu’on retrouve chez certains vidéastes et qui est assez naturel en fait et on voit qu’il est passionné par certains sujets...

Ces revues de la semaine contiennent ainsi systématiquement des moments d’approfondissement sur un point culturel ou politique.

...En un mot, Mélenchon s’est essuyé les pieds avant d’entrer.
Or, cette remarquable adaptation n’est pas l’effet d’une opération superficielle mais réussie. Je crois qu’on peut l’expliquer par les orientations politiques de JLM et de la France Insoumise et en particulier par leur conception du travail.
Il y a chez eux une attention portée au travail comme métier, comme ensemble de savoirs-faire.
Chez eux, la réflexion sur le travail ne se réduit pas à la question de l’emploi et du chômage.
Le travail n’est pas qu’un moyen d’obtenir de l’argent mais doit aussi s’entendre comme une activité culturelle, un moyen pour l’être humain de progresser.
Il y a une valorisation du travail concret bien fait comme source de fierté pour les travailleurs.
Quelle que soit la tâche, les gens aiment la transformer en un objet personnel, se l’approprier.
Donc, vous savez le rapport au travail est peut-être plus compliqué.
Entre personne n’a envie de travailler, ce qui n’est pas vrai et le travail est une torture à laquelle nous sommes condamnés depuis le début de la Bible.

Si on admet la pertinence de l’analogie, on peut lire en creux la philosophie du travail qui se dégage des échecs de Macron et de Philippot.
Macron et ses communicants ne voient même pas que les youtubeurs ont produit une culture commune par leur travail.
C’est pourtant sur cet univers de pratiques et de références communes qu’il convient de s’appuyer si on veut dialoguer.

Mais avec Macron, il y a une distance. L’interaction est faussée. Il n’y a qu’un message à sens unique asséné du haut vers le bas.
Macron adopte le point de vue du dirigeant, du manager...

https://www.youtube.com/watch?v=0-c3YB6-0qc